Peigne en corne : beauté au naturel des cheveux !

Et si prendre soin de ses cheveux était plus simple que ce que l'on pourrait penser ? Et si pour avoir une belle chevelure, douce et lisse, vous n'aviez besoin que d'un seul accessoire ? Découvrez sur le blog ce secret de beauté au naturel : le peigne en corne Thomas Liorac

Avant toute chose, amies vegans, désolée, ce sujet ne vous plaira pas mais vous apprendrez certainement quelques infos utiles dans cet article du blog. Amies sensibles au bien-être animal mais non vegan, rassurez-vous les cornes utilisées dans la fabrication de ces peignes proviennent de bovins d'élevage dit extensif comme pour le cuir de vos chaussures, les bovins ne sont pas "écornés" vivants, les cornes sont récupérées à la sortie des abattoirs. 

Avis blog - Peigne en corne, la beauté au naturel des cheveux !
Peigne en corne, la beauté au naturel des cheveux !

L'histoire du peigne 

Le peigne fait partie de ces objets de la beauté que l'Homme fabrique et utilise depuis toujours que cela soit pour brosser ses cheveux ou en accessoire de mode, en fonction des époques celui-ci évolua notamment la matière première mais sa présence dans l'Histoire remonte à la préhistoire d'ailleurs le tout "premier" peigne selon les archéologues fut découvert en Syrie, réalisé en os, il daterait de 8 400 avant JC, un autre exemplaire en os daté lui de 8 000 avant JC fut retrouvé en Scandinavie. 

Il n'est pas rare que les archéologues découvrent lors de fouilles de sépultures ce type d'objet, on dénombre une grande variété de peignes à travers les âges comme les peignes à poux avec leurs dents fines et serrées, très utilisés pour un semblant d'hygiène. Les premières traces de peigne en corne furent découvertes en Egypte mais aussi dans la Péninsule Ibérique, certains exemplaires ayant été datés entre 3 000 et 2 000 avant JC. A l'époque Romaine, les matières nobles sont de mises comme l'or ou l'argent, le peigne devient tendance et sa version "de poche" est inventée. En Asie, les peignes eurent historiquement une dimension spirituelle, soit pour aider un défunt à accéder à l'immortalité, soit comme gri-gri protecteur. En Afrique, l'aspect spirituel rentra également en ligne de compte via des peignes-amulettes dits protecteurs mais cet objet indiquait aussi le statut social de leur propriétaire. 

Le peigne est donc un objet de beauté très commun, il survécut à toutes les époques et cultures, il traversa les continents et il est encore de nos jours un essentiel à nos cheveuxL'histoire du peigne met en avant divers matériaux pour sa fabrication que cela soit l'os, l'ivoire, la corne, le bois ou le bronze, mais aussi des écailles de tortues et plus surprenant encore l'usage du plomb qui fut vite abandonné pour sa haute toxicité. Aujourd'hui la matière la plus courante pour la fabrication d'un peigne est le plastique mais ce dit plastique ne dispose en rien des vertus naturelles du peigne en corne.

Les propriétés du peigne en corne ? 

Avis blog - Peigne en corne d'Ariège
Peigne en corne d'Ariège

Le gros avantage de ce type de peigne est que la corne en elle même a une composition moléculaire similaire à celle nos cheveux, en effet elle se compose de kératine qui comme vous le savez est une protéine naturelle présente à 97% dans nos cheveux. En brossant vos cheveux avec un peigne en corne ou dit en kératine, celui-ci glisse sur la fibre capillaire sans la casser et sans créer de fourches contrairement à l'utilisation d'un peigne en bois. 

Le peigne en corne permet entre autres d'assurer une meilleur répartition du sébum de la racine jusqu'aux pointes, il lisse la fibre capillaire sans l'agresser, la rend douce, est anti-statique et permet d'augmenter la brillance naturelle de vos cheveux en refermant notamment les écailles. Il s'agit d'un soin capillaire naturel à lui tout seul qui démêle certes vos cheveux mais qui sait avant tout en prendre soin ! 

Chaque modèle de peigne en corne est unique de part sa couleur caractéristique de sa corne matière première, ils sont cependant façonnés avec la même technique de travail artisanal comportant plus d'une dizaine d'étapes dont le sciage de la corne, la découpe, le ponçage... 

La marque Thomas Liorac, basée dans les Pyrénées, propose diverses références de peignes, les cornes utilisées pour la fabrication proviennent de bovins d'Afrique subsaharienne en élevage extensif. Pourquoi ne pas utiliser des cornes françaises ? Pour la simple et bonne raison qu'il y en a très peu voire plus du tout, en effet en France on "brûle" sous anesthésie locale la base des cornes des veaux avant qu'ils n'atteignent 4 semaines pour une question de sécurité (pratique rigoureusement contrôlée d'un point de vue légal et sanitaire), sécurité envers les autres bovins du troupeau car élevage intensif et les cornes peuvent blesser les animaux mais également sécurité pour les éleveurs.  


Avis blog - Peigne en corne Thomas Liorac
Peigne en corne Thomas Liorac

Mon peigne en corne est le modèle Petit Cap Horn, il fait 19 cm et comporte une denture large qui facilite le brossage et le démêlage des cheveux, en terme de prix il est à 28,90€. Ce peigne est d'une qualité incroyable, il est résistant et sa prise en main est ergonomique grâce à sa fine courbure. Bien sûr d'autres références de peigne en corne Thomas Liorac sont proposées sur le site web de la marque comme le peigne Marrakech spécial cheveux bouclés, le peigne Bamako dit Afro, des peignes à moustaches... Les peignes sont généralement proposés en deux format : petit ou grand et chacun dispose d'une garantie de 2 ans. La marque Thomas Liorac vend également des brosses naturelles, des cosmétiques et on retrouve des accessoires et bijoux en corne. 

Comment entretenir un peigne en corne ? 

La aussi c'est hyper simple contrairement à l'entretien d'une brosse à cheveux, le peigne en corne lui se nettoie une à deux fois par an avec uniquement de l'eau froide sans aucun produit nettoyant (savon de Marseille ou bicarbonate de soude inclus). Il ne faut pas utiliser d'eau chaude car il craint la chaleur, pour le désinfecter on utilise une huile essentielle comme la lavande, on peut également appliquer une huile végétale comme l'huile de coco pour "nourrir" et faire briller le peigne puis on essuie correctement avec une débarbouillette par exemple. 

Cette découverte m'enchante, je ne pensais pas qu'un simple peigne pouvait rendre mes cheveux plus doux et plus soyeux ! Je remercie la marque Thomas Liorac pour m'avoir fait connaître ce produit pas comme les autres ! 

Enregistrer un commentaire

J'ai 2 peignes de cette marque et je les trouve très bien et super jolis! :)

Hello ma belle Jehanne ♥, topissime ce peigne, bon après pour les cheveux frisés je pense que c'est faisable avec ce type de matière ! Pleins de gros bisous

[blogger][facebook]
Nom

E-mail *

Message *

Fourni par Blogger.
Javascript DisablePlease Enable Javascript To See All Widget