Le sexe des parfums ? Le décryptage de Nez ! | Blog beauté

Le sexe des parfums ? Le décryptage de Nez !

Pensez-vous que les parfums ont un sexe ? Que certaines notes olfactives de par leurs histoires et actualités s'adressent plus à l'homme qu'à la femme ou inversement ? Que savez-vous de cette étroite relation entre le parfum et la séduction ? Nos narines seraient-elles plus sensibles, plus attirées par telles ou telles odeurs ? Comment savoir, comment comprendre ??


Toutes ces questions ont une seule réponse : NEZ, une revue dédiée à la parfumerie, à ses univers, ses rêves et ses passions, une revue où ces notes mystérieuses réveillant en nous attirance ou dégoûts sont décryptées sous la plume de professionnels du secteur mettant en scène l'art de la parfumerie avec des articles et illustrations. 

Depuis avril 2016, cette toute première revue olfactive propose aux professionnels et amateurs de notes parfumées un contenu pas comme les autres, imaginé par le site Auparfum souhaitant valoriser un support papier. Généralement, le papier se transforme en digital mais là la création de cette revue change la donne et c'est une très belle surprise car cette revue bi-annuelle est superbe ! 

L'édition sur le Sexe des Parfums est la troisième parutions de NEZ, un nom de revue totalement en accord avec le parfum, un nom qui fait sourire et qui condense plus de 140 pages de découvertes pour décrypter la société, son passé et son futur ! Le thème du numéro 1 fut "Pour une culture olfactive, état des lieux" et celui du second fut "Le propre & le sale", chaque thème général est traité de différents points de vus, on retrouve aussi des articles n'ayant rien à voir, des interviews, des descriptions de notes et de tendances...


C'est le premier numéro de cette revue que je découvre, la qualité du papier et de la couverture n'est en rien comparable à un magazine classique, au contraire cette revue serait digne d'être qualifié de livre, un livre riche en informations à conserver dans sa bibliothèque ! 

NEZ est disponible en ligne à 19,90€ il existe aussi deux formules d'abonnements 1 an avec 2 numéros ou 2 ans pour 4, on retrouve cette revue dans certaines librairies malheureusement il n'y en a pas beaucoup ce qui est dommage car la qualité de NEZ vaut largement le détour. Même sur Marseille on ne peut pas la trouver, il n'y a ni librairie ni parfumerie de niche dans les distributeurs, les parisiens ont comme toujours plus de chance et si vous passez par la Capitale du Parfum Grasse vous pourrez aussi découvrir la revue. 

J'ai dévoré cette revue, l'approche du parfum est vraiment hyper sympa, j'ai appris beaucoup de chose et les articles sont variés, en effet en dehors du dossier sur le sexe des parfums, la revue comporte aussi :

* Un odorama, à la base se terme provient du cinéma où durant une projection des odeurs sont diffusées auprès des spectateurs pour donner une dimension nouvelle au film, cette idée fut développée des 1904 et reste très très marginale voir casi inexistante. NEZ s'approprie ce terme pour une de ses catégories d'articles où des senteurs sont analysées sous toutes les coutures, par exemple le cassis où l'on découvre que sa première utilisation en parfumerie date de 1969 avec le parfum Chamade de Guerlain, autre thème surprenant ne manquant pas d'originalité les odeurs de voiture qui en plus d'être décrites sont illustrées olfactivement sur le principe de l'odorama avec une carte à gratter parfumée senteur asphalte ^^ 


Parmi les autres articles surprenant on retrouve Les amuse-nez de Peter de Cupere, un pionnier de l'art olfactif faisant défiler des mannequins nues sur lesquels sont vaporisés des parfums devant un public assis ayant les yeux bandés. Il y a également tout un dossier sur la vanille, l'interview de Francis Kurkdjian le nez du parfum Le Mâle de Jean Paul Gauthier qui a également sa propre marque avec sa boutique dans le Marais, une boutique pas comme les autres que j'avais eu la chance de découvrir lors de la nocturne des Rives de la Beauté l'année dernière. 

Un enquête pertinente fut également faite sur La critique et les récompenses ont-elles une influence ? ce sujet pourrait également être traité pour le secteur cosmétique où on peut avoir de belles ou mauvaises surprises... 

Personnellement les récompenses parfums ne me font ni chaud ni froid car ce n'est pas parce qu'un parfum a reçu un trophée que je vais forcément aimer le porter, son dédale de notes pourra peut-être être remarquable d'un point de vue objectif, travaillé avec des matières nobles se dévoilant délicatement aux fils des heures, évoluant en symbiose avec la peau et sa chaleur naturelle mais cela ne signifiera pas que subjectivement j'aime et le supporte. Exemple tout bête Dior J'adore est l'un des parfums les plus vendus au monde, il est plébiscité par de nombreuses personnes et pourtant j'ai mal au coeur rien qu'en m'approchant du rayon en parfumerie où il se trouve... 


Le dossier central sur le sexe des parfums est comme tout le reste instructif, on découvre une cartographie du genre en mode frise chronologique des tendances parfums à des moments clés, une réflexion sur le fait que l'Homme parfumé ne fut pas toujours bien accepté à travers l'histoire, au 18ème en Angleterre d'ailleurs l'usage de parfum pour une femme en outil de séduction équivalait à de la sorcellerie, heureusement les choses ont évolué ^^.

Le sexe du parfum est étudié mais avec les fragrances mixtes est-il toujours d'actualité ? Un volet est également consacré à comment est représenté le parfum visuellement en publicité pour nous séduire avec une étude de cas de 4 spots de télé. La revue parle aussi de phéromones, du parfum du premier amour... les notes olfactives sont perçues avec une grâce philosophique, on se plonge aisément dans cette lecture apportant une vision nouvelle de la parfumerie, un regard différent et pas comme les autres ! 

Les filles si vous avez l'occasion de trouver cette revue, amatrice ou non de parfum, cette lecture enrichissante vous rendra accro à NEZ !   

Si vous avez aimé l'article, n'hésitez pas à aimer la page Facebook du blog
Partager sur Google Plus

Blogueuse beauté chez Les Mousquetettes !

Jehanne, passionnée d'écriture et de l'univers des cosmétiques, vous partage depuis plusieurs années découvertes et coups de coeur sur ce blog beauté pas comme les autres...
7 commentaires :
  1. Merci de cette belle présentation

    RépondreSupprimer
  2. Corinne Bouldoire20 mai 2017 à 21:07

    coucou
    intéressant merci,j adore les parfums
    Bon Week end

    RépondreSupprimer
  3. Hi ! ma belle Mousquetette ♥, cette revue est hyper intéressante pour l'histoire du parfum, ça me tente une belle lecture comme celle-ci ! pleins de gros bisous

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ravie qu'elle te plaise, je te le prête quand tu veux ma belle, il est top ;)

      Supprimer
  4. salut je connait pas cette revu mais elle doit bien être intéressant avec parfum et sexe ça titille de suite pour lire mdr moi je dirait oui il y des odeurs plus masculin et plus féminin bisous a plus tard

    RépondreSupprimer