Les 101 mots du maquillage à l'usage de tous... Anne de Marnhac | Blog beauté

Les 101 mots du maquillage à l'usage de tous... Anne de Marnhac

Le maquillage souvent décrit comme superficiel à la mode Barbie ou Kardashian est pourtant riche de sens, chaque mot a sa propre histoire et signification cachée que décrit avec brio ce nouvel ouvrage montrant le maquillage sous un autre jour !

Un livre pas comme les autres : Les 101 mots du Maquillage à l'usage de tous... rédigé par Anne de Marnhac qui porte sur l'univers de la beauté un regard d'experte d'un point de vue historique, ethnologique et littéraire. Au delà des tendances colorées et des buzz d'internet, le maquillage possède une dimension bien plus profonde que ce livre détaille sous une plume artistique où le savoir rencontre la poésie en passant par la sagesse et l'expérience de cette écrivaine chevronnée, auteure de nombreux livres sur la beauté depuis la fin des années 80.

Les 101 mots du maquillage à l'usage de tous - Anne de Marnhac - Archibooks - Blog beauté
Anne de Marnhac, Les 101 mots du maquillage à l'usage de tous

Ce dictionnaire du maquillage nous fait découvrir une facette peu connue de cet art, d'ailleurs le premier mot que l'on découvre parmi les 101 termes décortiqués est celui de l'ART :
"Le maquillage est une création qui transforme les visages en paysages, autorisant la réécriture à l'infini de l'apparence humaine"

Poétique et si réel à la fois, cet art est également définit comme "l'incarnation de rêves", d'un rêve vieux comme le monde sous l'influence de la mythologie "celui de Zeus : se métamorphoser". Dans ces quelques lignes l'auteure est très perspicace, le Roi des Dieux grecs maniait, selon les récits de l'époque, cet art de la métamorphose pour approcher mais également tromper le commun des mortels, réécrivant ainsi son apparence en superficie pour camoufler son identité. Le parallèle avec l'art reporté au maquillage me plaît beaucoup, cette définition romanesque développe une pensée souvent inavouée, la métamorphose, l'illusion créée par le maquillage nous fait rêver pour paraître ce que nous ne sommes pas... 

Le second mot ARTIFICE met en évidence l’étymologie du mot "maquiller" et soulève la question "faire-valoir ou trompe l’œil ?". On découvre au fil des lignes, l'évolution du mot maquiller "désigner un travail peu recommandable tels un faux en écriture", puis créer une illusion au théâtre, "transformer dans le but de filouter" pour finir aujourd'hui en "transformer dans le but d'embellir". Bien que chacune de ces significations de maquiller ait encore sens et utilité de nos jours, la symbolique du mot revient aux sources des métamorphoses de Zeus... 

Les mots sont subtilement apprivoisés, leur définition n'est en rien similaire à celle d'un dictionnaire classique brut de coffrage, ici on découvre l'essence du mot, un bout de son histoire tourné d'une manière pédagogique à l'usage de tous pour s'abreuver d'un savoir pas comme les autres.

Les 101 mots du maquillage à l'usage de tous - Anne de Marnhac - Archibooks - Blog beauté
Lecture découverte du maquillage

Une certaine logique imprègne la succession de termes, ces 101 mots ne furent pas choisis au hasard et la lecture ne s'organise pas en dictionnaire ou glossaire où chaque mot est individuel de ses prédécesseurs et successeurs. On serait pourtant tentée de le lire comme tel, en cherchant au hasard des termes nous intriguant et en passant à côté du récit global de cet ouvrage. Certes les mots sont par ordre alphabétique pur et dur mais un certain fil conducteur se perçoit dés les premières pages.

Chaque page, chaque mot cache son mystère, certains semblent à première vue illogiques en terme de maquillage ou de beauté et pourtant ils cachent bien des secrets niveau symbolique. Idem certains mots disposent d'une courte description alors qu'à d'autres l'auteure consacre plusieurs pages. Ce livre se dévore en faisant naître une nouvelle vision du maquillage, une nouvelle approche de ce qui nous entoure et de notre quotidien.

Par exemple BLOGS, et oui les filles en toute logique je fus très très curieuse et attentive de découvrir ce que cette experte de la beauté pensait du phénomène des blogs, je suis d'ailleurs ravie de sa vision à ce sujet qui met en avant la "vitalité" et la "spontanéité" des articles, "le registre de la complicité" existant avec les lecteurs, "un fil rouge tissé par les femmes entre elles" renvoyant encore une fois subtilement à la mythologie avec le fil d’Ariane servant de guide dans un labyrinthe complexe. Un blog permet de rencontrer des femmes de tous horizons, la distance s'efface derrière nos écrans, une solidarité se crée. Grâce à mon blog j'ai rencontré des femmes exceptionnelles, je vous ai rencontré que cela soit par vos visites, vos commentaires, vos likes ou en chair et en os. Le virtuel n'est pas que superficiel, des relations naissent chaque jour, chacune de vos lectures est un moment à vous pour découvrir, apprendre ou tout simplement vous évader, un partage de vous à moi où cet univers de la beauté et du bien-être se métamorphose en une réalité entre nous. 

Les 101 mots du maquillage à l'usage de tous - Anne de Marnhac - Définition Blogs - Blog beauté
Les blogs selon Anne de Marnhac

Par contre l'auteur précise un cas à part dans les blogs et il est vrai qu'elle a à nouveau raison sur ce point, le phénomène du hauling venu des USA, articles ou vidéos mettant en avant les haul soit littéralement les butins de shopping qu'elle trouve affligeant pour les jeunes générations... Elle précise que les "marques s’intéressent déjà au phénomène" mais qu'elles ne sont pas les seules car des scientifiques "y déplorent des addictions précoces au shopping compulsif". C'est vrai malheureusement, on ne peut pas se le cacher, les tentations sont nombreuses, les nouveautés sortent constamment et pour les plus jeunes d'entre nous notamment les très jeunes filles cela peut aboutir à un problème, les ados comme les enfants sont plus sensibles au mimétisme, ils se construisent et prennent exemple sur leur modèle à tord ou à raison. 

Juste après BLOGS vient une coïncidence, le mot BLONDEUR pour lequel j'ai naturellement une grande curiosité en temps que vraie blonde ! On apprend que cette couleur est "complexe" d'un point de vue symbolique entre le côté enfantin et celui de tentateur, 'la blondeur artificielle, raillée" avec la chère mention des blagues sur les blondes qu'entre parenthèse je déteste (surtout quand on sait qu'à l'origine ces blagues proviennent du Québec et que le terme blonde signifie femme sans distinction de couleur de cheveux^^). L'auteure donne un petit historique de la fascination qu'engendra le blond depuis des générations et les diverses techniques pour "maquiller ses cheveux" en cette teinte, une analyse pertinente se concluant par une donnée chiffrée "seulement 2% de la population mondiale possède des cheveux blonds..." et pourtant la blondeur crée toujours autant d’enthousiasme !

Quelques pages plus tard le mot CUISINER interpelle et son explication surprend, en dehors du côté recette cosmétique on apprend que les premiers ouvrages DIY beauté furent publiés au Moyen Âge et que niveau ingrédients nous sommes au final très loin des recettes modernes car à l'époque les femmes concoctaient leurs soins avec des "viandes cuites", "de la moelle d'os de mouton", "du sang de chauve-souris, œufs de fourmis, lézards verts..." beurk, beurk et rebeurk, non ??


Les 101 mots du maquillage à l'usage de tous - Anne de Marnhac - Blog beauté
Les 101 mots du maquillage

Illogique, celui-ci l'est totalement avant d'entamer sa lecture : FBI, que viennent-ils faire là ? En mode les experts une expérience fut menée par la marque Dove lors d'une étude sur l'estime de soi. La mise en scène fut un dessinateur formé par le FBI réalisant un portrait robot d'une femme sans la voir et sous deux angles :
* la femme se décrivant elle même
* un inconnu décrivant la femme
Résultat, deux portraits différents, l'inconnu fut "bien plus flatteur" et la femme une "des pires critiques" de sa propre image. Ce test montra l'esprit "inspecteur du FBI" que l'on a avec nous même et nos défauts, l'auteure révèle cependant que les portraits robots ne montrent pas les émotions ni les couleurs du visage mais que cela peut cependant être créer par le maquillage qui nous permet de se "trouver jolie" et même de "faire connaissance avec soi" en limitant notre esprit naturel d'autocritique. 

Autre illogique clôturant ce recueil de mots ZÈBRE avec une métaphore à méditer où cet animal incarnerait "la vocation même du maquillage" avec ses rayures et de nombreuses questions sur le pourquoi du comment de se maquillage pas comme les autres ! 

Et bien sûr ces 101 mots réservent bien d'autres surprises et histoire de la passion du maquillage, Anne de Marnhac vous parle de Bronzage, de Solaires, de Coloration, de Contes de Fées, de Défilés, des E-boutiques, du Selfie, des Effets Spéciaux, des Fards, du Glamour, des Icônes, du Kawaï, des Magazines, Palettes, de tendances Pop Art, Punk ou encore Gothique... plus d'une centaine de pages et de savoir à découvrir !

Ce livre est une petite mine d'or pour toutes celles souhaitant approfondir leurs connaissances sur le maquillage qui au final est loin d'être aussi superficiel ! Il est publié aux éditions Archibooks et fait partie d'une large collection de 101 mots sur un thème, son petit prix de 12,90€ le rend très attrayant et vous le trouverez dans diverses librairies.

Résultat concours : Toutes mes félicitations à Céline Godunsky qui remporte la palette make up de Marionnaud ! J'attends tes coordonnées en MP avant le 04/04/2017 ;)  



Que pensez-vous de cet ouvrage ? Ce type de lecture vous plairait-elle ?  

Si vous avez aimé l'article, n'hésitez pas à aimer la page Facebook du blog
Partager sur Google Plus

Blogueuse beauté chez Les Mousquetettes !

Jehanne, passionnée d'écriture et de l'univers des cosmétiques, vous partage depuis plusieurs années découvertes et coups de coeur sur ce blog beauté pas comme les autres...
3 commentaires :
  1. Article génial j'ai adoré. Moi qui me maquille tous les jours je vais de ce pas acheter ce livre qu'il me tarde de lire merci beaucoup pour cette belle decouverte

    RépondreSupprimer
  2. Hi ! ma belle Mousquetette ♥, oh un livre très intéressant tu me tentes là, on y apprend pas mal de chose et j'adore ce genre de Book très instructif ! pleins de gros bisous ♥

    RépondreSupprimer
  3. Micheline Carpels18 avril 2017 à 23:58

    Bonsoir, Merci pour cet article. J'adore les livres qui m'apprennent quelque chose, je ne lis jamais de romans ou de fictions et ce n'est pas mon truc. Ce livre a l'air génial!! (et sans doute d'autres de sa collection) C'est une fois de plus une jolie découverte que je fais sur vos pages!...

    RépondreSupprimer